Le truc c'est que j'imprime sur une machine que je connais pas : une Leapfrog CreatR.
J'ai bien ma Rapman mais beaucoup de pièces vont très certainement warper en l'absence de plateau chauffant...
Et il se trouve que la CreatR en a un !

Mais je suis conscient que ma Rapman devra aussi être mise à contribution, au moins pour les petites pièces peu sujettes au warping.
Et surtout pour arriver à tout imprimer dans le laps de temps le plus court possible : je n'ai la "frog" que pour 3 semaines...
Je vous parlerait de cette machine un jour, promis.
Mais là j'ai pas le temps...

La qualité de mes premières pièces n'est pas vraiment au rendez-vous...
Mais je pense qu'elles sont fonctionnelles.
J'ai voulu aller trop vite, poussé la machine à imprimer trop vite (feed rate) et avec une trop importante épaisseur de couches.
Résultat l'extrudeur (flow rate) ne pouvait pas suivre !
D'où la qualité médiocre des premières pièces...

J'ai donc diminué l'épaisseur de couche de 0,5 à 0,35mm et ai un peu moins appuyé sur l'accélérateur (feed rate) et les pièces suivantes ont été nettement mieux !
La Creatr a une buse percée à 0,35mm. Lui demander de faire des couches de 0,5mm à grande vitesse, c'est un peu lui demander la lune.
D'autant qu'elle est alimentée par du filament de 1,75mm de diamètre seulement (contre 3mm pour ma Rapman).

J'ai commencé par la main gauche.
Pour l'instant j'ai imprimé :

  • leftWristlargeV3
  • leftWristsmallV3
  • leftrobcap3V1
  • cableholder1 (deux fois)
  • leftarduinosupport

"InMoov" parts

Sur cette photo on peut voir que ma dernière pièce (leftarduinosupport) imprimée à 0,35mm est nettement mieux que les autres.

Et en ce moment s'imprime leftrobpart2V2 : un gros morceau qui ne se terminera que demain matin vers 10h00.

Mais là il est temps que j'aille faire "dodo"...